04
avril
2017

Apprendre : un voyage éducatif extraordinaire !

Plaisir et apprentissage sont des notions intimement liées. La recherche dans le domaine de la pédagogie avance dans ce sens. De ce fait, nos enseignants mettent en place dans leur classe des méthodes d’enseignement novatrices. 

Apprendre c’est bien, mais en s’amusant c’est encore mieux ! Voilà le principe fondamental appliqué par les enseignants à la Yel World School.  

On connaît le rôle majeur que joue la mémoire dans la rétention des informations. Celle-ci est le fruit d’expériences marquantes au cours de la vie. Antonio Damasio, directeur de l'Institut pour l'étude neurologique de l'émotion et de la créativité de l’université de la Californie méridionale depuis 2005, affirme dans son ouvrage « Le sentiment même de soi » publié en 1999 qu’il est « d’autant plus facile de se rappeler de faits nouveaux que leur apprentissage s’est accompagné d’un certain degré d’émotion ». Ainsi, des expériences scolaires positives sont la clé de la réussite scolaire.

Par conséquent, travailler dans le plaisir c'est permettre aux élèves d'accéder à l'acquisition des fondamentaux académiques d'une manière encore plus efficace

La plasticité cérébrale (capacité du cerveau à créer de nouvelles connexions neuronales) de l’enfant est extraordinaire. L’enfant apprend de manière aussi automatique qu’il respire. Chaque nouvelle expérience crée de nouvelles connexions. Cependant, celles-ci ne seront pérennes que si elles sont accompagnées d’une image mentale forte et qu’elles sont fréquemment stimulées. 

Étant donné l’importance majeure de la répétition dans les apprentissages, il est fondamental de proposer aux enfants des activités ludiques afin d’éveiller chez eux curiosité et motivation. Ces dernières permettent de donner à l’enfant l’envie de s’investir dans ses apprentissages et d’en devenir le principal acteur. 

Ainsi, à travers notre pédagogie originale, nous donnons les moyens aux enfants d’apprendre la persévérance. En effet, la persévérance devient bien plus agréable s’il s’agit de s’investir dans des activités amusantes. 

Cependant, il ne s’agit pas de leurrer nos élèves. Bien que nous leurs proposions des activités pédagogiques ludiques, il est nécessaire que les enfants aient conscience de l’enjeu de l’école. Chaque exercice, chaque jeu est présenté avec un but. C’est dans cette optique que nous rendons compte aux élèves des progrès faits et du chemin qu’il reste à parcourir en utilisant la méthode conçue par Mireille Brigaudiot, chercheuse en pédagogie, intitulée la méthode « VIP ». Celle-ci se déroule en trois étapes incontournables : 

  • Valoriser : Donner de la valeur à une production quelle qu’elle soit.
  • Interpréter : Créer un « miroir cognitif » qui permet de différencier ce que l’élève dit qu’il fait, de ce qu’il croit qu’il sait, de ce qu’il sait réellement.
  • Poser les écarts : Montrer à l’élève où il en est et ce qu’il devra faire finalement en lui montrant le geste ou la production exacte attendue de lui. 

Cet exercice fait appel à des processus de méta-cognition c’est à dire l’activité mentale sur ses propres processus mentaux : « penser sur ses propres pensées ». 

La conséquence de notre projet pédagogique qui s’articule autour de la bienveillance, du plaisir et des valeurs positives, ce sont des élèves et des enseignants qui viennent avec plaisir à l’école, un climat de classe apaisant et des apprentissages académiques solides à travers un voyage éducatif extraordinaire !

Article rédigé par Juliette Beattie, Enseignante à la Yel World School.

Partager sur