12
mars
2018

Interview de Marcy, enseignante de Très Petite Section

Bonjour et bienvenue à la YEL World School Marcy !
Dès la rentrée de septembre 2018 vous serez enseignante en Toute Petite Section. Nous souhaiterions en savoir plus à votre sujet !

Tout d’abord quel sera votre rôle au sein de la YEL World School ?

Je serai chargée de l’enseignement des enfants nés en 2016, c’est-à-dire la classe de Toute Petite Section. Mon rôle est d’accompagner ces enfants dans le respect de la vie de chacun, de les aider à développer leur potentiel et de leur offrir un environnement stable, stimulant et amusant pour répondre à leurs besoins individuels.

Pourquoi avoir voulu intégrer cet établissement ? Que souhaitez-vous transmettre aux élèves de Toute Petite Section ?

J’ai voulu intégrer la YEL World School parce que son projet éducatif correspond à mes valeurs. Elle offre une opportunité unique de profiter de la curiosité innée des enfants, en proposant un univers en immersion anglaise et des méthodes créatives d'apprentissage. De plus, la taille restreinte des classes (18 enfants pour celle-là) permet vraiment à chaque enfant de progresser plus rapidement et plus facilement.

Je souhaite que chaque enfant que j’accompagne puisse grandir à son rythme afin de devenir autonome. J’aspire à leur inculquer le plaisir d’apprendre et l’envie de découvrir le monde.

Pouvez-vous nous raconter votre parcours éducatif et professionnel ?

J’ai grandi et fait mes études à Toronto. J’ai ensuite réalisé de nombres voyages pour finalement poser mes valises à Perpignan où j’ai perfectionné mon apprentissage du français à l’université. Un goût prononcé pour la découverte d'autres cultures et des langues m'a mené naturellement vers l’enseignement. J’ai enseigné l’anglais à des adolescents, des adultes et des enfants de tous âges dans des structures différentes. Quand je suis devenue maman j’ai eu un vrai déclic, j’ai très vite compris que je voulais enseigner à des jeunes enfants au quotidien. Cela fait maintenant sept ans que j’exerce cette activité et je suis toujours aussi passionnée. Aucune journée ne ressemble à une autre, c'est à la fois enrichissant et gratifiant. J’ai aussi complété ma formation d’enseignant avec le CELTA (diplôme approfondi d’enseignement de l’anglais de l’université de Cambridge).

Quel est votre lien avec l’Anglais ?

Je suis née en Amérique centrale, au Honduras. Ma famille est arrivée au Canada quand j’avais cinq ans. J’ai très vite appris l’anglais de façon naturelle, c’est-à-dire à l’école comme n’importe quel autre enfant du Canada. J’ai grandi dans un contexte multiculturel, et multilingue. C’est ce qui m’a construit et m’a donné une certaine ouverture sur le monde. Je suis pour l'apprentissage des langues dès le plus jeune âge et pour la diversité linguistique. L’anglais est devenu ma « langue maternelle d’adoption ».

Selon vous, pourquoi est-ce important d’apprendre l’Anglais dès le plus jeune âge ?

Pouvoir parler aux autres dans leur propre langue, c’est approfondir les liens et la compréhension. Apprendre une langue étrangère en tant qu'enfant permet de bénéficier d'échanges interculturels, de possibilités de carrières plus larges, d'aventures ou voyages passionnants et d'une vision élargie du monde. Le bilinguisme est un vrai cadeau. Les enfants qui parlent plusieurs langues ont une flexibilité cognitive et plus de vocabulaire ce qui enrichit la communication. Les enfants sont des véritables éponges qui perçoivent très bien des sonorités propres à une langue. En fait, plus un enfant est jeune, mieux il imite de nouveaux sons et adopte une bonne prononciation.

Pouvez-vous nous décrire quelques activités que vous partagerez avec les enfants dans les premiers jours de la rentrée ?

Les premiers jours d’école vont nous permettre de faire connaissance et d’établir nos habitudes. Afin de se sentir en sécurité les tout petits ont besoin d’apprivoiser leur environnement. Les débuts sont souvent sources de stress ; les enfants naviguent dans l’inconnu. Mon rôle sera de réussir le passage entre un cadre qu’ils connaissent et un autre qu’ils vont découvrir. Pour cela, grâce à des livres, des comptines et des jeux simples nous allons apprendre progressivement les règles de la vie en communauté. Un de mes auteurs préférés est Todd Parr, ses œuvres sont pleines de tendresse et d'humour pour adresser aux enfants un message de tolérance et d'acceptation ; c’est ce que je souhaite transmettre.

Dès les premières semaines, nous allons aussi nous familiariser avec les différents outils scolaires et nous initier à leur usage. C’est important de prendre le temps de répéter les gestes afin de les maitriser. En respectant leur rythme, je proposerai des activités manuelles créatives : peinture végétale, pâte à maïs, le « squeeze painting » et du petit jardinage. Il y a des milliers de choses à découvrir, le monde est à nous !

Nous ferons également beaucoup de « Name songs » pour apprendre les prénoms des camarades. Ainsi les enfants se sentiront plus à l’aise. Ils aiment entendre le son de leur prénom, cela les aide à acquérir de la confiance tout en renforçant leur amour propre.

Pouvez-vous nous décrire en 3 mots votre ressenti à l’idée d’enseigner à la YEL World School ?

Enthousiaste, inspirée et confiante.

Partager sur