16
mars
2016
Interview de la directrice de Yel world School

Interview d'Elodie Magnes, directrice de l'école

"Nous avons questionné la Directrice de la YWS sur la rentrée des CP à l'école bilingue : Comment se passe les apprentissages du français sur cette classe ? Le français est-il bien préservé ?"

Nous nous inquiétons souvent de trop, alors que les enfants ont la capacité extraordinaire et naturelle d'apprendre dès lors que vous leur offrez un confort pour cela : de l'écoute et des moyens. Pour moi il y a une règle simple : c'est en accompagnant les enfants dans des classes au nombre limité et en renforçant l'équipe pédagogique présente dans la classe que nous réussissons l'apprentissage des CP sur des notions aussi importantes qu'apprendre à lire, à écrire ou à compter.

A la Yel World School un élève de CP est dans une classe de 20 enfants et travaille en groupe de 10  avec un enseignant (ou son assistant) ce qui lui permet d'aborder ces fondamentaux de la meilleure des façons possibles : le résultat est évidement différent avec un tel encadrement pédagogique ! Finalement, c'est dans un grand confort d'apprentissage quotidien, que le français est appris en respectant toute les règles d'orthographe et de grammaire qu'on lui connait dans toutes les écoles françaises ! De quoi être meilleur encore en français, mais pas que !!! Parler deux langues pour moi dès le CP n'est pas un problème ou une difficulté, bien au contraire c'est un véritable avantage !

Le français est parfaitement parlé par l'enfant, cela reste sa langue maternelle, de plus il est pratiqué tous les jours à l'école lors du calcul, de l'écriture et de la lecture. Ces matières sont volontairement pratiquées quotidiennement pour la répétition. Je reste très exigeante avec la bonne pratique de la langue française et je m'attache à ce que les élèves l'apprennent parfaitement. Rien n'est laissé au hasard de ce côté là ! Bien au contraire : les livres d'orthographe, de grammaire et de conjugaison ont la part belle !!!

Je prends souvent l’exemple des enfants vivant dans des familles de double nationalité. Ces enfants parlent aussi bien la langue du papa que celle de la maman : le français tout comme l'autre langue se parle à la maison sans que l'une prenne la place de l'autre et sans que l'une soit mieux parlée que l'autre. De la même façon, l'enfant s'exprime à l'école en anglais comme s’ il le faisait naturellement avec un des deux parents qui serait anglais.

Partager sur